Les Hollandais entre ouverture et perception des autres

Nous faisons ce voyage pour partager nos observations et nos remarques grâce à notre proximité avec les locaux.

La première ville que nous avons visité est Eindhoven, une ville très plate et très étalée dans l’espace, représentative de la personnalité de ses habitants. Nous avons été accueillis par des étudiants vivant en colocation et qui s’entendent très bien. Dès notre première soirée, nous avons pu rencontrer plusieurs de leurs potes. Ils paraissaient très solidaires entre eux et une certaine convivialité s’était installée.

Au début, il était difficile de parler avec certains d’entre eux qui n’osaient pas parler à des “Français coincés et égoïstes”. Une petite heure plus tard, nous avons pu partager plus avec eux et nous sommes parvenus à avoir une discussion très riche et plutôt marrante. Ce qui m’a le plus frappé, c’est le niveau des étudiants. Kasha, une des colocs, venait d’obtenir son master. Marjolein préparait son doctorat… Et tous parlent au moins 3 langues.

convivialite

Nous avons beaucoup discuté de l’image que nous avons les uns des autres et au fil de la discussion, il s’est avéré que nous avions la même logique. Les hollandais sont des gens très ouverts, un peu comme les africains, contrairement aux français qui sont perçus comme exigeants et râleurs, bien que la réalité soit différente dans certaines régions.

Les personnes que nous avons rencontré ont aussi insisté sur le fait que la vie idéale pour eux est de pouvoir subvenir à leurs besoins (manger, voyager, s’amuser…) afin d’être heureux. Ils critiquent les individus qui rentrent dans une “spirale infernale” à la recherche de plus de biens matériels. Je n’ai pas osé approfondir ce point avec eux : les cuisses de poulet de notre barbecue allaient refroidir !

La dernière chose qui a attiré notre attention à Eindhoven est le style de vie et la décontraction apparente des gens.

La différence de culture et de comportements entre nos deux pays nous a beaucoup étonnés. Les frontières ont un impact extraordinaire sur le comportement des populations.

ADD YOUR COMMENT